Retour aux trouvailles d'internet



Utilisez les boutons PLAY-PAUSE-STOP des petits rectangles blanc de cette page
Le premier ci-dessous a un départ automatique. Stopper la diffusion pour écouter les autrespièces musicales de cette page.



Non compatible pour iPad


À mon avis
la plus belle chanson de Bob Dylan !


Sad Eyed Lady of the Lowlands

Album : "BLONDE ON BLONDE " - 1966



Blonde On Blonde est un album qui marque un tournant dans l'histoire de la musique et fait oeuvre de modernité. Il s'agit du premier double album, la pochette est floue, on ne trouve ni le nom de l'artiste, ni le titre du disque sur la pochette principale, il est enregistré à Nashville, alors que Dylan était représentatif du new-yorkais branché, etc... et enfin, il possède aussi une face entière consacrée à un titre : "Sad Eyed Lady Of The Lowlands".
Cette chanson très mélodique oublie le surréalisme rimbaldien des trois albums précédents pour clotûrer cette trilogie par une déclaration d'amour très sérieuse.
Peut-être la plus belle chanson de Dylan.

Joan Baez prétend qu'elle a été composée en son honneur ( comme elle pense que la plupart des chansons de cette époque le sont ), elle a de bonnes raisons car "Lowlands" est le titre d'une des premières chansons qu'elle a interprétées, en 1959, et les yeux de Joan sont parmi les plus tristes ( merci Thelma ); mais c'est aussi un hymne à Sara ( voir ci-dessous ), comme l'affirme Bob dans la chanson du même nom. Certains disent que Highlands ( voir ci-dessous ), de Time Out Of Mind ( voir en bas de page ), fait référence aux Lowlands.

Sad-Eyed a été enregistrée en une seule et unique prise tard dans la nuit. Les musiciens, ne sachant pas quand le morceau se terminerait, font régulièrement monter l'orchestration en puissance à la fin de chaque strophe, qui donne à l'ensemble cette succession de sentiments de tensions et de moments de calme. On ne se lasse pas d'écouter Dylan énoncer ses images dans un phrasé hallucinatoire qui plane sur un orgue atmosphérique. Cette chanson n'a jamais été jouée en public, attend-il que Sara lui revienne pour la chanter?


Les textes ainsi que les paroles ci-dessous sont tirés du site internet BOD DYLAN



Sad Eyed Lady of the Lowlands La dame des plaines aux yeux tristes
With your mercury mouth in the missionary times,
And your eyes like smoke and your prayers like rhymes,
And your silver cross, and your voice like chimes,
Oh, who among them do they think could bury you?
With your pockets well protected at last,
And your streetcar visions which you place on the grass,
And your flesh like silk, and your face like glass,
Who among them do they think could carry you?
Sad-eyed lady of the lowlands,
Where the sad-eyed prophet says that no man comes,
My warehouse eyes, my Arabian drums,
Should I leave them by your gate,
Or, sad-eyed lady, should I wait?
Avec ta bouche de mercure aux temps des missionnaires,
Et tes yeux de fumée et tes prières en poèmes,
Et ta croix en argent, et ta voix qui sonne,
Lequel d’entre eux, crois-tu, pourrait t’enterrer ?
Avec tes poches enfin bien protégées,
Et tes visions de tramway que tu poses sur l’herbe,
Et ta chair de la soie, ton visage du verre,
Lequel d’entre eux, crois-tu, pourrait te porter ?
Dame des plaines aux yeux tristes,
Là où le prophète aux yeux tristes dit qu’aucun homme ne vient,
Mes yeux de hangar, mes tambours d’Arabie,
Dois-je les laisser à ta porte,
Ou, Dame aux yeux tristes, dois-je attendre ?
With your sheets like metal and your belt like lace,
And your deck of cards missing the jack and the ace,
And your basement clothes and your hollow face,
Who among them can think he could outguess you?
With your silhouette when the sunlight dims
Into your eyes where the moonlight swims,
And your match-book songs and your gypsy hymns,
Who among them would try to impress you?
Sad-eyed lady of the lowlands,
Where the sad-eyed prophet says that no man comes,
My warehouse eyes, my Arabian drums,
Should I leave them by your gate,
Or, sad-eyed lady, should I wait?
Avec tes draps comme du métal et ton lacet en guise de ceinture,
Et ton jeu de cartes où manquent le valet et l’as,
Et tes habits de cave et ton visage creusé,
Lequel d’entre eux, crois-tu, pourrait te percer à jour ?
Avec ton ombre quand la lumière du soleil va mourir
Dans tes yeux où le clair de lune nage,
Avec tes chansons à trois sous et tes cantiques gitans,
Lequel d’entre eux essaierait de t’impressionner ?
Dame des plaines aux yeux tristes,
Là où le prophète aux yeux tristes dit qu’aucun homme ne vient,
Mes yeux de hangar, mes tambours d’Arabie,
Dois-je les laisser à ta porte,
Ou, Dame aux yeux tristes, dois-je attendre ?
The kings of Tyrus with their convict list
Are waiting in line for their geranium kiss,
And you wouldn't know it would happen like this,
But who among them really wants just to kiss you?
With your childhood flames on your midnight rug,
And your Spanish manners and your mother's drugs,
And your cowboy mouth and your curfew plugs,
Who among them do you think could resist you?
Sad-eyed lady of the lowlands,
Where the sad-eyed prophet says that no man comes,
My warehouse eyes, my Arabian drums,
Should I leave them by your gate,
Or, sad-eyed lady, should I wait?
Les rois de Tyr avec leurs listes de condamnés
Attendent en rang leur baiser géranium,
Et tu ne savais pas que ça se passerait ainsi,
Mais lequel d’entre eux veut seulement t’embrasser ?
Avec les flammes d’enfance sur ta couverture de minuit,
Et tes façons d’Espagnole et les médicaments de ta mère
Et ta bouche de cow-boy et les caches à tes fenêtres
Lequel d’entre eux, crois-tu, pourrait te résister ?
Dame des plaines aux yeux tristes,
Là où le prophète aux yeux tristes dit qu’aucun homme ne vient
Mes yeux de hangar, mes tambours d’Arabie
Dois-je les laisser à ta porte,
Ou, Dame aux yeux tristes, dois-je attendre ?
Oh, the farmers and the businessmen, they all did decide
To show you the dead angels that they used to hide.
But why did they pick you to sympathize with their side?
Oh, how could they ever mistake you?
They wished you'd accepted the blame for the farm,
But with the sea at your feet and the phony false alarm,
And with the child of a hoodlum wrapped up in your arms,
How could they ever, ever persuade you?
Sad-eyed lady of the lowlands,
Where the sad-eyed prophet says that no man comes,
My warehouse eyes, my Arabian drums,
Should I leave them by your gate,
Or, sad-eyed lady, should I wait?
Les fermiers et les hommes d’affaires, ils ont tous décidé
De te montrer les anges morts qu’ils cachaient.
Mais pourquoi t’ont-ils choisie pour les écouter ?
Oh comment pourraient-ils jamais te tromper ?
Ils voulaient que tu acceptes d’être accusée pour la ferme,
Mais avec la mer à tes pieds et la fausse alarme bidon,
Et l’enfant d’un truand enveloppé dans tes bras
Comment pourraient-ils jamais, jamais te convaincre ?
Dame des plaines aux yeux tristes,
Là où le prophète aux yeux tristes dit qu’aucun homme ne vient,
Mes yeux de hangar, mes tambours d’Arabie
Dois-je les laisser à ta porte,
Ou, Dame aux yeux tristes, dois-je attendre ?
With your sheet-metal memory of Cannery Row,
And your magazine-husband who one day just had to go,
And your gentleness now, which you just can't help but show,
Who among them do you think would employ you?
Now you stand with your thief, you're on his parole
With your holy medallion which your fingertips fold,
And your saintlike face and your ghostlike soul,
Oh, who among them do you think could destroy you
Sad-eyed lady of the lowlands,
Where the sad-eyed prophet says that no man comes,
My warehouse eyes, my Arabian drums,
Should I leave them by your gate,
Or, sad-eyed lady, should I wait?
Avec tes souvenirs en fer blanc de la rue de la Sardine,
Et ton mari de magazine qui un jour n’eut qu’à partir
Et ta douceur maintenant, que tu ne peux que montrer
Lequel d’entre eux, crois-tu, voudrait te mettre à son service ?
Maintenant tu es avec ton voleur, il t'a libérée sur parole
Avec ta médaille sainte que tu plies du bout des doigts,
Et ta face de sainte, ton âme de fantôme,
Lequel d’entre eux, crois-tu, pourrais te détruire ?
Dame des plaines aux yeux tristes,
Là où le prophète aux yeux tristes dit qu’aucun homme ne vient,
Mes yeux de hangar, mes tambours d’Arabie,
Dois-je les laisser à ta porte,
Ou, Dame aux yeux tristes, dois-je attendre ?


Sad Eyed Lady chanté par Joan Baez












Sara Sara
I laid on a dune, I looked at the sky,
When the children were babies and played on the beach.
You came up behind me, I saw you go by,
You were always so close and still within reach.
Couché sur une dune à regarder le ciel
Les enfants alors bébés jouaient sur la plage
Tu m'avais suivi et je t'ai vue passer
Tu étais toujours proche et encore accessible.
Sara, Sara,
Whatever made you want to change your mind?
Sara, Sara,
So easy to look at, so hard to define.
Sara, Sara,
Pourquoi est-ce que tu as changé d'attitude ?
Sara, Sara,
Si simple à regarder, si difficile à cerner.
I can still see them playin' with their pails in the sand,
They run to the water their buckets to fill.
I can still see the shells fallin' out of their hands
As they follow each other back up the hill.
Je les revois avec leurs seaux jouer au sable
Ils allaient en courant à l'eau pour les remplir
Je revois les coquillages leur tomber des mains
Quand ils remontaient la colline en file indienne.
Sara, Sara,
Sweet virgin angel, sweet love of my life,
Sara, Sara,
Radiant jewel, mystical wife.
Sara, Sara,
Doux ange de la vierge, amour pour la vie,
Sara, Sara,
Joyau éclatant, épouse mystique.
Sleepin' in the woods by a fire in the night,
Drinkin' white rum in a Portugal bar,
Them playin' leapfrog and hearin' about Snow White,
You in the marketplace in Savanna-la-Mar.
On dormait dans les bois près d'un feu de camp
On buvait du rhum blanc au bar portugais
Ils jouaient à saute-mouton, ils écoutaient Blanche-Neige
Toi sur la place du marché à Savanna-la-Mar.
Sara, Sara,
It's all so clear, I could never forget,
Sara, Sara,
Lovin' you is the one thing I'll never regret.
Sara, Sara,
Tout est si clair jamais je n'oublierai
Sara, Sara
Je ne regretterai jamais de t'aimer.
I can still hear the sounds of those Methodist bells,
I'd taken the cure and had just gotten through,
Stayin' up for days in the Chelsea Hotel,
Writin' "Sad-Eyed Lady of the Lowlands" for you.
J'entends encore les cloches de l'église méthodiste
J'avais pris le remède et j'avais guéri
Pendant les nuits passées à l'hôtel Chelsea
J'écrivais "Sad Eyed Lady of the Lowlands" pour toi.
Sara, Sara,
Wherever we travel we're never apart.
Sara, oh Sara,
Beautiful lady, so dear to my heart.
Sara, Sara,
Dans tous nos voyages on est toujours ensemble.
Sara, oh Sara,
Belle dame tellement chère à mon cœur.
How did I meet you? I don't know.
A messenger sent me in a tropical storm.
You were there in the winter, moonlight on the snow
And on Lily Pond Lane when the weather was warm.
Comment t'ai-je rencontrée ? Je ne sais pas
Un messager m'a lancé dans un tourbillon
Toi ici en hiver, clair de lune sur la neige
Et sur Lily Pond Lane quand il faisait chaud.
Sara, oh Sara,
Scorpio Sphinx in a calico dress,
Sara, Sara,
You must forgive me my unworthiness.
Sara, oh Sara,
Sphinx du Scorpion parée d'une robe indienne
Sara, Sara,
Il faut me pardonner d'être indigne de toi.
Now the beach is deserted except for some kelp
And a piece of an old ship that lies on the shore.
You always responded when I needed your help,
You gimme a map and a key to your door.
La plage maintenant déserte il reste les algues
Et un vieux bateau qui traîne sur le rivage
Tu répondais toujours quand j'avais besoin d'aide
Tu m'as donné une carte et une clé de ta porte.
Sara, oh Sara,
Glamorous nymph with an arrow and bow,
Sara, oh Sara,
Don't ever leave me, don't ever go.
Sara, oh Sara,
Nymphe éblouissante à la flèche et l'arc
Sara, oh Sara,
Ne me laisse jamais, ne pars jamais.









Highlands

Highlands

Well my heart's in The Highlands gentle and fair
Honeysuckle blooming in the wild wood air
Bluebelles blazing, where the Aberdeen waters flow
Well my heart's in The Highlands
I'm gonna go there when I feel good enough to go
J’ai le cœur dans les Highlands, doux et bon
Le chèvrefeuille fleurit dans l’air sauvage
Des campanules flamboient où coulent les eaux de l’Aberdeen
J’ai le cœur dans les Highlands
Je vais partir là-haut quand je me sentirai suffisamment bien
Windows were shaking all night in my dreams
Everything was exactly the way that it seems
Woke up this morning and I looked at the same old page
Same old rat race
Life in the same old cage
Dans mes rêves les vitres tremblaient toute la nuit
Tout était exactement comme en apparence
Je me suis réveillé ce matin-là et j’ai encore vu la même page
Courir encore comme un rat,
Vivre toujours dans cette même cage
I don't want nothing from anyone, ain't that much to take
Wouldn't know the difference between a real blonde and a fake
Feel like a prisoner in a world of mystery
I wish someone would come and push back the clock for me
Je ne veux rien de personne, pas grand chose à saisir
J’ferais pas la différence entre une fausse blonde et une vraie
J’ai l’impression d’être prisonnier dans un monde de mystères
Je voudrais que quelqu’un passe remonter l’horloge
Well my heart's in The Highlands wherever I roam
That's where I'll be when I get called home
The wind it whispers to the buckeyed trees in rhyme
Well my heart's in The Highlands
I can only get there one step at a time
J’ai le cœur dans les Highlands où que je vagabonde
J’y serais quand on me cherchera chez moi
Le vent murmure des poèmes aux arbres
J’ai le cœur dans les Highlands
Mais je ne peux y aller que pas à pas
I'm listening to Neil Young, I gotta turn up the sound
Someone's always yellin' "Turn it down"
Feel like I'm drifting, drifting from scene to scene
I'm wondering what in the devil could it all possibly mean
J’écoute Neil Young, faut que je monte le son
Tout le temps quelqu'un crie "plus bas"
J’ai l’impression de fuir, fuir de scène en scène
Je me demande tout ce que diable cela peut vouloir dire
Insanity is smashing up against my soul
You can say I was on anything but a roll
If I had a conscience, well I just might blow my top
What would I do with it anyway, maybe take it to the pawn shop
La déraison porte des assauts à mon âme
Tu peux dire que jamais je n'étais sur une liste
Si j’avais une conscience, je pourrais bien m'énerver
Mais qu'est-ce que j'en ferais, je la porterais peut-être au clou.
My heart's in The Highlands at the break of dawn
By the beautiful lake of the Black Swan
Big white clouds like chariots that swing down low
Well my heart's in The Highlands only place left to go
J’ai le cœur dans les Highlands aux premières lueurs de l’aube
Devant le sublime lac du Cygne Noir
De gros nuages noirs tels des chariots se balancent lentement
J’ai le cœur dans les Highlands le seul endroit qui reste
I'm in Boston town in some restaurant
I got no idea what I want
well maybe I do but I'm just really not sure
Waitress comes over, nobody in the place but me and her
Je suis à Boston dans un restaurant
Aucune idée de ce que je veux
En fait peut-être que si, mais je n’en suis pas vraiment sûr
Voici la serveuse, il n’ y a personne d’autre qu’elle et moi
Well it must be a holiday, there's nobody around
She studies me closely as I sit down
She got a pretty face and long white shiny legs
She says, "What'll it be?"
I say, "I don't know, you got any hard boiled eggs?"
Ca doit être les vacances, il n’y a personne ici
Elle m’étudie soigneusement tandis que je m’asseois
Elle a un joli visage et de longues jambes claires qui brillent
Elle demande "Ca sera quoi ?"
Je réponds "Je ne sais pas, vous avez des œufs durs ?"
She looks at me, Says "I'd bring you some
But we're out of 'm, you picked the wrong time to come"
Then she says "I know you're an artist, draw a picture of me"
I said "I would if I could but
I don't do sketches from memory"
Elle me regarde et dit "Je vous en donnerai bien,
Mais on n’en a plus, vous venez pas au bon moment"
Et elle ajoute "Je sais que vous êtes un artiste, faites un dessin de moi"
"Je le ferais si je pouvais
Mais je ne dessine jamais de mémoire"
"Well", she says, "I'm right here in front of you, or haven't you looked?"
I say "All right I know but I don't have my drawin' book"
She gives me a napkin, she say "You can do it on that"
I say "Yes I could but I don't know where my pencil is at"
" Hé " dit-elle "Je suis là juste devant toi, t’as même pas regardé ?"
Je dis "Oui je sais mais je n’ai pas mon livre de dessin"
Elle me tend une serviette, elle dit "Tu peux le faire là-dessus"
"C’est vrai, je pourrais mais je ne sais plus où j’ai mis mon crayon"
She pulls one out from behind her ear
She says "Alright now go ahead draw me I'm stayin' right here"
I make a few lines and I show it for her to see
Well she takes the napkin and throws it back and says
"That don't look a thing like me"
Elle en tire un de derrière son oreille
Et dit "Bon alors maintenant vas-y, dessine-moi je ne bouge pas"
Je fais quelques traits je lui fais voir
Elle prend la serviette, la jette et me dit
"Ca me ressemble pas du tout"
I said "Oh kind miss, it most certainly does"
She say "You must be joking", I said "I wish I was"
She says "You don't read women authors do ya?"
At least that's what I think I hear her say
Well I say "How would you know, and what would it matter anyway"
Je réponds "Oh ma chère demoiselle, bien sûr que si"
Elle dit "Je pense que tu plaisantes", et moi "Je voudrais bien"
Elle dit "Tu ne lis pas de livres de femmes, n’est-ce pas ?"
Du moins c’est ce que j’ai cru entendre
Et je réponds "Comment le saurais-tu, et quelle importance de toutes façons"
Well she says "Ya just don't seem like ya do", I said "You're way wrong"
She says "Which ones have you read then?", I say "Read Erica Jong"
She goes away for a minute, and I slide out, out of my chair
I step outside back to the busy street, but nobody's goin' anywhere
Elle continue "T’as pas l’air d’en lire, c’est tout", et moi "T’es à côté de la plaque"
Elle dit "Lesquels as-tu lu alors?", "J’ai lu Erica Jong"
Elle s’éloigne une minute, et je me glisse hors de mon siège
Je retourne dehors dans la rue animée, mais personne ne va nulle part
Well my heart's in The Highlands with the horses and hounds
Way up in the Border country far from the towns
With the twang of the arrow and a snap of the bow
My heart's in The Highlands, can't see any other way to go
J’ai le cœur dans les Highlands avec les chevaux et les chiens
Tout là-haut près de la frontière loin des villes
Avec le bourdonnement de la flèche et le claquement de l’arc
J’ai le cœur dans les Highlands, je ne vois aucun autre chemin à prendre
Every day is the same thing, out the door
Feel further away than ever before
Some things in life it just gets too late to learn
Well I'm lost somewhere, I must have made a few bad turns
Chaque jour ressemble au précédent, devant ma porte,
Je me sens bien plus loin que je n’ai jamais été
Y a des choses dans la vie c’est trop tard pour les apprendre
Je me suis perdu quelque part, j’ai dû tourner aux mauvais endroits
I see people in the park, forgettin' their troubles and woes
They're drinkin' and dancin', wearin' bright colored clothes
All the young men with the young women lookin' so good
Well I'd trade places with any of 'em, in a minute if I could
Je vois des gens dans le parc, qui oublient leurs tracas et leurs peines
Ils boivent et dansent, parés de couleurs vives
Tous les jeunes hommes avec les jeunes filles ont l’air si beaux
J’échangerai bien ma place avec le premier d’entre eux, tout de suite si c’était possible
I'm crossin' the street to get away from a mangy dog
Talkin' to myself in a monologue
I think what I need might be a full length leather coat
Somebody just asked me if I'm registered to vote
Je traverse la rue pour m’éloigner d’un chien galeux
Je me parle à moi-même dans un monologue
Peut-être que j’aurais besoin d’un long manteau de cuir
On vient de me demander si je me suis inscrit pour voter
The sun is beginnin' to shine on me
But it's not like the sun that used to be
The party's over and there's less and less to say
I got new eyes, everything looks far away
Le soleil commence à luire sur ma peau
Mais ce n’est plus le même soleil
La fête est finie et il n’y a plus rien à dire
De mes yeux nouveaux, tout a l’air très loin
Well my heart's in The Highlands at the break of day
Over the hills and far away
There's a way to get there, and I'll figure it out somehow
Well I'm already there in my mind and that's good enough for now
J’ai le cœur dans les Highlands au point du jour
Très loin par-dessus les collines
Un chemin existe pour s’y rendre, je saurai le découvrir
J’ai déjà l’esprit là-haut et c’est bien assez pour le moment









Une époque avant le temps


C'est ainsi que l'on pourrait traduire Time Out Of Mind.
Ce titre évoque une époque dont nul ne se souvient de nos jours. Cela fait longtemps que notre époque n'intéresse plus Dylan, depuis que " tout est cassé ", il préfère se rattacher à une époque disparue, celle où ont été créées ces chansons qu'il aime :
ces morceaux de musique Folk ou de Blues dont la signification a été perdue et qui sont immortels.

Les paroles des chansons de cet album renouent avec la simplicité de ces ballades, et empruntent leur vocabulaire.
Mais simplicité n'est pas simplisme, et ces textes n'en sont pas moins d'une profondeur qui a rarement été chantée.
Si certains morceaux vous paraissent désespérés, c'est aussi parce qu'ils ont été écrits dans un endroit isolé par un temps orageux, propice à l'inspiration de leur auteur.

Mais ne jugez pas Dylan uniquement sur ces textes, car comme il le dit lui-même, ils ne reflétent qu'un moment de sa vie, et de son œuvre.

Cet album est aussi le premier album entièrement composé par Dylan depuis sept ans, celui de sa " renaissance " - bien que je n'aime pas employer ce terme qui laisse supposer que Dylan n'a rien fait pendant des années.
Time Out Of Mind a été universellement acclamé par la critique et le public, et a reçu trois Grammys en 1998 :
"album de l'année",
"meilleur album folk contemporain",
et "meilleure voix rock masculine contemporaine"
pour la chanson Cold Irons Bound.

Depuis, Dylan semble en pleine forme tant psychiquement que physiquement, et accumule les succès et les honneurs.




Tous ces textes sont tirés du site internet BOD DYLAN.
Merci à ces "archivistes".





Retour aux trouvailles d'internet




Toutes les images ainsi que les textes de ce site sont protégés par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisés,
sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.
© Copyright Denis Larocque
denislar@videotron.ca

Cette adresse courriel n'est pas active. À transcrire dans votre messagerie.

2016 / Québec